Announcement

Collapse
No announcement yet.

Most Southern Northern Fulmar?

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Most Southern Northern Fulmar?

    I posted some video of a pair of Fulmar taken near Boulogne at the weekend and wondered where the most southern breeding colony is and whether the species is on a continuing southern spread as it used to be confined to the Northern Isles a century or so ago if I'm not mistaken?

    Apologies if the video looks a bit odd as it was taken in 16:9 and the uploading process converts it to 4:3 aspect ratio.
    Dave J

  • #2
    Great video Dave. Trusty (?) wikipedia's latest range map shows it no further south than the english channel so these may well be at the very southern end of their range.
    My Surfbirds Photo Albums

    Comment


    • #3
      Fulmars colonized Brittany in the 1960s - they breed another 2 degrees south of Boulogne (500km SW) to Belle Isle, the population estimate for France is around 1,350 pairs. Cf this extract from: Pascal et al., 2003 - Évolution holocène de la faune de Vertébrés de France : invasions et disparitions. Report to the French Ministry of the Environment, Paris.

      ---------
      Le Fulmar boréal: Fulmarus glacialis (Linné, 1761)
      Le Fulmar boréal est une espèce à l’origine strictement arctique, du Pacifique et de l'Atlantique nord. Au 18ème siècle, ses colonies de reproduction de l'Atlantique Nord sont localisées au Groenland, sur deux îlots au nord de l'Islande et sur un troisiéme situé à l'ouest de l'Écosse (Fischer, 1952, 1966 in Cramp, 1977). C’est en 1753 qu’apparaissent les premiers signes de l’expansion de l'espèce avec la colonisation du sud de l’Islande. Poursuivant sa progression vers le sud, le Fulmar boréal colonise successivement les îles Féroé en 1839, les îles britanniques en 1878, l’Irlande en 1909, les côtes anglaises de la Manche en 1951, les Sept-Îles en 1960, la Normandie en 1971 (Milon, 1960 ; Monnat, 1973). Les côtes de la Norvège et de l’Allemagne sont atteintes respectivement en 1921 et 1972. Absente des assemblages paléontologiques du Pléistocène de France (Mourer-Chauviré, 1993), le statut d'allochtone de l'ensemble du territoire européen de la France qui lui est conféré ici repose sur la base de considérations biogéographiques et historiques.

      Au début du 21ème siècle, l'effectif de la population reproductrice de France qui s’étend jusqu’à Belle-île est estimé à 1 350 couples dont les deux tiers sont localisés en Normandie (Cadiou, 2002). La rapide conquête de vastes zones de reproduction par cette espèce a vivement intéressé les spécialistes des invasions biologiques (Williamson, 1996), et c'est à cet intérêt que l'on doit le caractère très documenté de l'histoire de cette invasion. En effet, le Fulmar boréal ne se reproduit pour la première fois qu'à un âge tardif, 6 à 17 ans pour les mâles (mode 8 ans), et 7 à 19 ans pour les femelles (mode 12 ans) et n'élève, au plus, qu'un jeune par an (Ollason & Dumet in Williamson, 1996). Les valeurs de ces paramètres démographiques, au demeurant caractéristiques des populations d’oiseaux marins (Hamer et al., 2002), sont totalement atypiques s'ils sont comparés à ceux de la majorité des espèces de vertébrés réalisant de tels épisodes d'invasion.
      Dept. of Zoology, University of Cambridge, UK

      My website - Neotropical Bird Club -Tropical Forest Research - Punkbirder - Wikiaves

      In natural science the principles of truth ought to be confirmed by observation. — Carolus Linnaeus

      Comment


      • #4
        Thanks Alex, very interesting. There's suitable habitat not much further south at Étretat although I've not seen them there. Presumably my September visits have coincided with their post breeding dispersion.
        Dave J

        Comment


        • #5
          Originally posted by Red-eyed Video View Post
          Thanks Alex, very interesting. There's suitable habitat not much further south at Étretat although I've not seen them there. Presumably my September visits have coincided with their post breeding dispersion.
          Pas de problème....
          Dept. of Zoology, University of Cambridge, UK

          My website - Neotropical Bird Club -Tropical Forest Research - Punkbirder - Wikiaves

          In natural science the principles of truth ought to be confirmed by observation. — Carolus Linnaeus

          Comment


          • #6
            Fulmars

            I've seen lots of fulmars and did you know that they sprey poison?

            Comment


            • #7
              Originally posted by Rafi View Post
              I've seen lots of fulmars and did you know that they sprey poison?
              Yes, and they also .... on you, which is what I would quite like to do to someone not too far away from this thread.

              Comment

              Working...
              X